L’histoire de YELLOV

2014

L’aventure YELLOV a commencé en 2014 un petit peu par hasard.

Cela faisait bien longtemps que trottait dans ma tête l’idée de créer mon entreprise dans le skateboard, ma passion première.

Je quittais alors mon job alimentaire pour enfin commencer à travailler sur le projet, construire le business plan et surtout réfléchir à comment intégrer ma volonté première: bâtir une entreprise éthique et éco-responsable. 

Puis une discussion avec un ami me fera prendre un virage inattendu.

“Pourquoi tu ne crée pas en marque de volley-ball ? Tu l’appelles YELLOV. Ca fait volley à l’envers, c’est marrant”

Je rigoles un peu, je n’y prends pas trop attention mais finalement, arrivé à mon “bureau” (ndlr: le bar du coin…), je me rends compte que ce n’est pas du tout une idée farfelue.

Cela fait une vingtaine d’années que l’on fait du volley et c’est vrai que je n’ai pas vraiment souvenir d’une marque spécialisée volley, comme ce qui se fait dans le skateboard par exemple.

Un coup de google pour voir combien de marques existent, combien de joueurs de volley en France, et aussi si YELLOV n’est pas déjà pris.

Et là c’est la surprise.

– Je vois que le volley est le premier sport mondial en terme de pratiquants. J’ai un peu de mal à le croire. C’est peut être parce que la France ne compte que 100 000 licenciés FFVB ?

– Peu de marques exclusives volley-ball. 

– Pas du tout de vêtements qui claquent pour aller boire un mojito au Macumba ou pour montrer fièrement sa passion au bureau.

Voilà, c’est parti. On dépose le nom, on commence le site web, et on cherche des fabricants.

Le plus dur/beau reste à venir…

2015

2016

2017